Proses de désespoir

Publié le par Marie-Eugénie BOIS

7. Eclats

 

Dans l’éclat de ton rire je m’étais découverte,

Dans l’éclat de tes yeux je m’étais offerte.

Toi à qui j’ai offert le plus précieux,

Mon corps et mon cœur amoureux.

Puis tout s’est arrêté, tu ne m’as plus vu

Tu ne pas plus regardé comme celle que j’étais.

Alors je pleure dans le noir,

Et me noie ce soir.

Mes pensées sont mortes et détruites

Tu les as tuées en me mentant.

Et mon cœur se ronge lentement.

Je m’évapore dans ton bonheur,

Alors que je plonge dans le malheur.

 

16/03/05

 

8. POURQUOI

 

Tes mensonges me rongent

Tes rires me détruisent.

Tu es heureux sans moi, 

Alors qu’il y a deux semaines tu disais m’aimer.

Et j’ai peur de ne plus jamais ressentir.

Et j’ai peur de ne plus jamais vivre.

Pourquoi ?

Pourquoi as-tu brisé mon cœur,

Comme un morceau de verre.

Et je m’éteins lentement,

En attendant tes explications.

 

16/03/05

Publié dans marie-poemes

Commenter cet article